fausses-idées

18 Fausses idées que vous avez en Sport (Partie 1/2)

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (5 votes cast)

Voilà un article pour corriger les fausses-idées, les remettre dans leurs cases. Partagez cet article sur les réseaux sociaux en copiant le lien afin que certaines idées reçues soient remises en place.

 

1) « Pour perdre de la graisse je dois arrêter les lipides »

Consommer des lipides fait partie indirectement du processus pour perdre du gras. On distingue principalement 2 types de graisses : Les Saturées et les Insaturées. Pour perdre du gras, vous devez diminuer un maximum les mauvaises graisses d’origine animale (les saturées) : viande, fromage, beurre, jaune d’oeuf ect…Tout en conservant un bon apport de bonnes graisses (les insaturées) que vous trouvez dans les huiles végétales, huiles de poisson, amandes, noix, tous les oléagineux en général.

 

2) « Je veux transformer le gras en muscle »

J’entends très souvent les gens me dire : «  je veux transformer mon gras en muscle ». Ceci n’est pas possible ! Voilà ce qu’il est possible de faire : Faire une première phase d’entrainement dans laquelle vous prenez du muscle (donc du gras aussi obligatoirement), puis une phase où vous perdez votre gras. Au final vous n’avez rien transformé, vous avez juste gagné du muscle et perdu du gras : 2 phases.

 

3) « Je vais acheter un brûleur de graisse pour maigrir »

Je ne vais pas trop faire plaisir aux industriels et producteurs de compléments et supplémentations. Les brûleurs de graisse, c’est intéressant, mais arrêtez de penser que ces comprimés sont « révolutionnaires ». A titre indicatif, une supplémentation en brûleurs de graisses avec une très bonne alimentation, va vous aider de 10-15%. Donc, avant de vous supplémenter, apprenez à perdre de la graisse avec votre alimentation uniquement, une fois que vous savez comment faire vous pourrez investir dans un brûleur si vous le souhaitez. Si vous ne savez pas perdre du gras sans brûleur, vous ne perdrez pas de gras en vous supplémentant d’un brûleur.

4) « La protéine en poudre c’est pas naturel »

Au même titre que le sucre en poudre et que le café soluble, la protéine en poudre est fabriquée de la même manière: on prend le produit de base (du lait généralement ici), on le filtre, et on enlève l’eau en le déshydratant pour en faire de la poudre tout simplement !  Alors la poudre de lait que vous avez bu, que votre enfant a bu ou qu’il boira, est un cas identique à celui de la protéine en poudre !  Pour conclure, naturel ou pas c’est relatif, si vous assimilez le naturel à ce qui pousse au sol par exemple alors oui la protéine en poudre n’est pas naturelle, par contre si vous comprenez que la protéine est un produit qui existe dans le corps humain, dans les aliments et que celle en poudre n’est pas faite à 100% par voie chimique mais qu’il y a un produit de base qui est traité, alors on peut voir ceci autrement. De plus, ce type de complément est beaucoup plus simple à transporter et n’est pas dangereux du tout si vous vous posiez la question.

5) « La protéine en poudre c’est du dopage ! »

Référez-vous à ce que j’ai écrit plus bas sur la créatine.

6) « Je veux de la protéine pour tracer »

C’est peut-être un défaut de langage et non une fausse idée, mais j’ai préféré mettre tout ceci au clair. Il n’existe pas de protéine en poudre pour tracer. Il existe :

  • « Whey », protéine rapide : avec très peu de glucides et lipides normalement
  • « Tri-prot », protéine semi-lente : combinaison de plusieurs sources de protéines ( lente et rapide) avec peu de glucides et de lipides
  • « Caséine », protéine lente : avec peu de glucides et de lipides.
  • « Gainer », protéine avec beaucoup de glucides et des lipides.

C’est la principale chose que vous devez savoir, donc les pots sur lesquels vous lisez « prise de muscle sec », « définition musculaire », c’est exact mais on ne vous dit pas tout.

« Prise de muscle sec » signifie : Si vous mangez très bien, que vous avez un bon entrainement et du repos,votre consommation de protéines en poudre ne vous fera pas prendre de gras si vous la dosez selon vos besoins (et qu’elle contient très peu de lipide et très peu de glucides).

De même, « Définition musculaire » signifie : La consommation calibrée de votre protéine en poudre couplée à une bonne alimentation, bon entrainement et un bon repos de votre part, vous permettront de prendre du muscle sans beaucoup de gras, donc forcément vous aurez une certaine définition musculaire. En résumé, vos muscles seront plus visibles et leurs contours (définition) plus visibles, logique n’est-ce pas ?

7) « Tu perd tout lorsque tu arrête la musculation »

Oui et Non.

Si vous avez pratiqué durant quelques mois uniquement et que vous avez pris des produits illégaux type stéroïdes, alors oui il y a des chances que vous perdiez la quasi totalité de vos gains musculaires.

Un joueur intermédiaire (quelques années de pratique) d’une discipline arrête ses entraînements, il perdra son top niveau, logique n’est-ce pas ? Cependant, si il entretient son physique il gardera une certaine forme musculaire et gardera pour toujours ses talents.

Au même titre que ce sportif, si un pratiquant de musculation intermédiaire arrête son activité, il perdra sa top forme musculaire. Si ce même pratiquant ne fait aucune activité et néglige la partie alimentaire, il gardera « des restes » des ses plusieurs années de pratique, par contre si il entretient sa forme en faisant ne serait-ce que attention à son alimentation, il gardera une bonne partie de ses acquit. Une perte de muscle survient après que le corps est jeûner 16h environ en sachant que après un repas riche, le corps à besoin de nombreuses heures pour digérer.

En conclusion,  ce qui est acquit est acquit, croyez-moi !  vous n’avez plus qu’à légèrement entretenir, et faire un minimum attention à votre alimentation pour garder votre masse musculaire. ( Je précise : si vous avez un niveau intermédiaire, non pas si vous avez pratiqué 3 mois)

 

8) « La musculation, c’est nul, il vaut mieux faire un sport pour avoir de vrais muscles »

Avant toute chose la musculation n’est pas un sport à proprement dit. Non pas que je veuille me fâcher avec tous les pratiquants, mais selon la définition d’un sport, la musculation n’est pas un sport, c’est une activité physique. Cette activité physique permet de développer certaines capacités musculaire et quoique certains en disent tous les sportifs de haut niveau pratiquent de la musculation. Les cuisses des footballeurs, la puissance des boxeurs, la carrure des nageurs sont dues en bonne partie à leurs entraînements de musculation sur de nombreuses années, et non aux ballons tirés dans les buts. La preuve : observez les joueurs de football, nageurs ou boxeurs des années 50. Ils n’avaient pas tout à fait le même physique .

 

9) « Quoi ? Tu prends de la créatine ? Mais c’est du dopage ! »

Selon la législation Française, un produit dopant est une substance qui a pour but d’améliorer les capacités physiques ou intellectuelles, mais qui entraîne des effets secondaires dangereux pour la santé des sportifs. Comme la testostérone, la cocaïne etc…La créatine ne figure pas sur la liste des produits dopants de l’AMA (Agence Mondiale Antidopage) ni des Comités Olympiques (CIO et CNOSF) Je vous renvoie un lien vers Wikipédia car apparemment sur l’AMA, il n’est pas si simple de pouvoir se connecter.

Donc tout comme une supplémentation en vitamines, en fer, en guarana, en protéines en poudre ou en créatine, elles servent à améliorer votre récupération, combler vos besoins et donc votre accroître aussi votre performance en tant que sportif mais sans danger : ce sont des compléments alimentaires. Pas de danger.

 

Vous trouverez la suite de cet article dans la partie 2 de l’article.

En attendant, quel fausses idées ne connaissiez vous pas parmi celles que j’ai cité ? Je vous laisse répondre par commentaire juste en-dessous.

J’y répondrais.

-ALEXANDRE-

 

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (5 votes cast)
18 Fausses idées que vous avez en Sport (Partie 1/2), 5.0 out of 5 based on 5 ratings

Articles sur le même sujet:

.

4 Comments

  1. 2 novembre 2012 at 2 h 13 min · Répondre

    Article interessant. Tu as raison, la musculation n’est pas un sport, mais ça dépend ce qu’on entend par musculation. L’altérophilie est lui un sport, et le culturisme, à voir, puisqu’il y a des compétitions aussi

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: +1 (from 1 vote)
    • Al
      2 novembre 2012 at 4 h 47 min · Répondre

      Exactement Farid ! Je parle de musculation lorsque le pratiquant lamba va s’entrainer 1 fois ou 10 fois dans la semaine mais sans compétition à l’arriére.

      VN:F [1.9.22_1171]
      Rating: 0 (from 0 votes)
  2. 17 avril 2013 at 20 h 37 min · Répondre

    Ah je « savais » que tu prenais de la protéine … mais pour la créatine je ne savais pas.
    Pour moi c’est tout de même « un cran au dessus » par rapport à de la protéine de lait par exemple.

    Donc si j’ai bien compris, pour prendre du poids il faut de la Whey ?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
    • Al
      17 avril 2013 at 22 h 15 min · Répondre

      C’est pas indiqué dans l’article que je prends de la protéine, ni de la créatine d’ailleurs !
      Ton raisonnement n’est pas faux mais je dirais plutôt pour prendre du poids, il faut manger plus de calories que tu n’en dépense, c’est tout.

      VN:F [1.9.22_1171]
      Rating: 0 (from 0 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>